L'actualité de l'US Boncourt

Un Courtételle renversant

À défaut d’un football champagne, le derby Boncourt – Courtételle aura valu par ses rebondissements et son suspense jusqu’à la dernière minute de jeu. Au final, c’est l’équipe vadaise, après avoir pourtant été menée à deux reprises, qui a empoché le pactole.

Boncourt démarrait en trombe. À la 2e minute de jeu, il virait déjà en tête. C’est Prêtre, sur une superbe passe en retrait de Robin Gerber, qui trompait sans coup férir le portier Havolli des 16 mètres. Devant un Courtételle à côté de son sujet, les hommes d’Alain Bottelli croyaient pouvoir creuser l’écart à la 8e. Mais Havolli, du bout du pied, sauvait son camp devant Cordier. Puis, les garçons de José Pedro Gonzalez se réveillaient. À la 22e, ils obtenaient un bon coup franc, que n’exploitait pas Barkin. Sur l’action suivante, Ribeaud, d’une magnifique reprise de la tête, ne ratait, lui, pas la cible, suite à un centre de Barkin, 1-1.

À la 28e, les «vert» pensaient retourner la situation. Mais Rossé idéalement placé, ratait l’immanquable. Dès lors, ce duel s’équilibrait. Commettant passablement d’erreurs techniques, les antagonistes ne parvenaient plus vraiment à se profiler aux avant-postes avant la pause. Après le thé, Courtételle, beaucoup plus déterminé qu’en début de rencontre, semblait être en mesure de revenir à la marque. Mais, à la 52e, le malheureux Buchwalder, voulant remettre le ballon à son gardien très avancé, expédiait le cuir dans ses propres filets. 2-1! Ce but gag ne démontait pas pour autant le FCC, qui repartait à l’attaque.

À la 59e, le même Buchwalder tentait de se racheter sur coup-franc. Mais son envoi était repoussé des poings par le dernier rempart adverse. Dans la foulée, c’est l’USB qui se forgeait une possibilité de reprendre les devants. Le gardien Havolli sortait toutefois le grand jeu devant Cordier. À la 62e, bénéficiant d’un mauvais renvoi de la défense boncourtoise, Courtételle égalisait une seconde fois. C’est Cuskic d’un essai à bout portant, sur une mauvaise relance de la défense rivale, qui inscrivait le 2 – 2. À la 67e, le demi de couloir vadais affûtait la transversale. À la 81e, le vaillant Cuskic adressait un centre bien dosé que Ribeaud exploitait à merveille en l’expédiant au bon endroit. 2-3. Incroyable! Les Boncourtois réagissaient bien. Néanmoins, malgré un emballage final intéressant où ils auraient pu bénéficier d’un penalty ou encore de profiter d’une mauvaise sortie d’Havolli, les «rouge» devaient s’avouer vaincus.

MARCEL LOVIS

Boncourt – Courtételle 2-3 (1-1)

Boncourt: Goffinet; Ronan Gerber, Jim Bottelli, Aubert, Fuhrer; Prêtre, Jacquard (46e Boffy); Kececioglu (58e Corbat), Cordier (83e Ouicher), Henzelin ; Robin Gerber (67e Meyer).

Courtételle: Havolli; Gester, Mathez, Ribeaud, Imbriano (67e Charmillot); Bastian, Buchwalder (75e Stähelin); Rossé (83e Ferrara), Barkin (63e Guil), Cuskic; Jacquel.

Buts: 2e Prêtre 1-0. 24e Ribeaud 1-1. 52e Buchwalder (autogoal) 2-1. 62e Cuskic 2-2. 81e Ribeaud 2-3.

Notes : Léon-Burrus, 120 spectateurs. Arbitre : Edison Derguti. Avertissements : 30e Robin Gerber. 56e Jim Bottelli. 59e Barkin. 87e Alain Bottelli.

Les étoiles:

*** Lucas Ribeaud (Courtételle)

** Gaylord Prêtre (Boncourt)

* Mevludin Cuskic (Courtételle)

Wsport
Raiffeisen
Zoppè SA
Le Pays
Terrier Strahm
Facchinetti Automobiles
Villat Meubles
Bluesped Logistics
Bonati SA
inelectro sa