L'actualité de l'US Boncourt

Tournoi en salle de l’US boncourt

Les Peignes ont eu raison de l’Olympique de Paris

Le traditionnel tournoi de l’US Boncourt a tenu toutes ses promesses sur le parquet du «chaudron», qui accueille habituellement les matches du BCB. Pas moins de 34 équipes y ont participé, vendredi et samedi.

Les dames ont ouvert le bal vendredi soir. Sur les huit équipes engagées, ce sont les footballeuses du Groupement féminin Vallée qui ont su le mieux tirer leur épingle du jeu en hissant leurs deux équipes en finale. Lors de celle-ci, l’équipe B a eu raison de l’équipe A, au terme d’une journée intense faite de matches de six minutes.

Les 2 équipes du groupement féminin la vallée finalistes de cette 22ème édition (photo Dédé Fridez)

Après les dames, c’est la catégorie «Vintage», réservée aux anciens, qui a pris le relais. Là, c’est le «Team Amaretto» qui s’est illustré en remportant la finale contre la «Joyeuse Gouttière» sur le score sans appel de 6-0.

Les « vieilles gloires » du football jurassien ont encore de beaux restes… (photo Dédé Fridez)

Le clou du spectacle a eu lieu samedi avec l’entrée en lice des jeunes. À l’issue d’un tournoi intense, quatre équipes sont parvenues en demi-finales. Le match entre «La Famille» et l’«Olympique de Paris» a été riche en émotions et la place en finale âprement disputée. Au final, c’est l’«Olympique de Paris» qui l’a emporté 3-2. Lacheux a réussi un doublé, Sacconi a scoré sur une jolie frappe depuis la ligne médiane. Les réductions du score de «La Famille» à deux reprises n’y ont rien changé.

Dans l’autre demi-finale, «Les Peignes» ont battu «Gigs Station» 3-1 grâce notamment à un doublé de Vitali. «Gigs», équipe composée de joueurs du FC Courgenay, n’a rien pu faire face à des «Peignes» emmenés par un très bon Nathan Ducommun.

Une finale de qualité

La finale tant attendue entre «Les Peignes» et l’«Olympique de Paris» a tenu toutes ses promesses. Proposant un football de qualité, avec des joueurs évoluant tous dans des clubs de la région, cette finale a donné lieu à de jolis gestes techniques, sur une surface réduite comme le permet le football en salle.

Les Peignes et l’Olympique de Paris ont proposé un beau spectacle et une belle finale (photo rama)

Très vite, Ducommun, qui évolue au FC Bassecourt, a donné l’avantage aux siens sur une superbe frappe. Lacheux a égalisé en déviant de la tête une frappe de Nyoka, surprenant ainsi Borruat. «Les Peignes» auraient alors pu doubler la mise, mais une frappe puissante de Ducommun était repoussée par le poteau gauche. C’est finalement aux tirs au but que les deux meilleures équipes du tournoi ont dû être départagées. L’«Olympique de Paris» n’a réussi que deux tirs sur quatre (Sacconi et Gouffran), alors «Les Peignes» en ont transformé trois (Ducommun, Prêtre et Mottaz). Vainqueurs 3-2, «Les Peignes» ont ainsi remporté l’édition 2018 du tournoi boncourtois, après l’avoir dominé.

«C’était superbien!»

Au micro, Nathan Ducommun, lequel a marqué 12 buts durant la journée, lâchait: «C’était ma première participation, ici à Boncourt. C’était superbien! On a présenté une équipe soudée et solidaire, bien en place.»

De son côté, Alessio Sacconi se montrait fair-play: «Les Peignes méritent leur victoire, ils étaient plus forts.»

Le tournoi indoor de l’US Boncourt continue à susciter toujours autant l’intérêt des joueurs jurassiens, et c’est heureux.
RIAD MAACHE

Finale messieurs.

Olympique de Paris – Les Peignes 1-1, 2-3 t.a.b. –

Olympique de Paris: Broyot; Nyoka, Gouffran, Sacconi, Lacheux, Noundou.

Les Peignes: Borruat; Mottaz, Ducommun, Prêtre, Bottelli, Simoes, Vitali.

Finale dames.

Groupement féminin Vallée B – Groupement féminin Vallée A 4-3 T.A.B

GFV B: Schluchter, Morina, Bueche, Vernier, Ribeaud, Chapatte, Moscaritoli.

GFV A: Dauwalder, Grossenbacher, Maillard, Brosy, Osdautaj, Cremona, Wünderlich.

Wsport
Raiffeisen
Zoppè SA
Le Pays
Terrier Strahm
Atelier Meusy
Jubin Frères SA
Bluesped Logistics
Bonati SA
inelectro sa