L'actualité de l'US Boncourt

Le FC Courroux laisse filer le derby

Affaibli par de nombreuses absences, Courroux, en dépit de quelques bons moments, a logiquement dû s’incliner samedi à domicile face à un Boncourt bien organisé et surtout solidaire. Un derby qui n’aura pas franchement déchaîné les passions. Malgré cette nouvelle défaite, les hommes de Claude Ciocchi restent dans le bon wagon. C’est toujours ça de pris. Grâce à leur succès, les garçons de Vincent Ducommun, eux, prennent un bon bol d’air pour se retrouver sixième de la hiérarchie.

On se surveille de près!Les coups de pieds ont été nombreux et souvent dangereux (photo Dédé Fridez)

Ne voulant certainement pas revivre le même sort qu’une semaine plus tôt à Courtételle (revers 2-1), Boncourt entamait ce duel le pied au plancher. Vite bien en place, il ne faisait pratiquement qu’une bouchée d’un adversaire déboussolé lors du premier quart d’heure. Néanmoins, la mainmise des Ajoulots restait stérile. La faute a un peu trop de précipitation. De jugeotte aussi en phase finale! Puis, Courroux trouvait insensiblement ses marques. À la 17e, sur la première réelle occasion du match, le jeune Saner (18 ans), débordait avec maîtrise sur le flanc gauche et adressait un centre précis pour Lüchinger. Mais ce dernier, bien qu’idéalement placé, ratait complètement son affaire. Dès lors, le jeu s’équilibrait. Tour à tour, les antagonistes poussaient quelques attaques intéressantes jusqu’à l’heure du thé. Sans conséquence toutefois au tableau d’affichage. On retiendra tout de même la volée de l’Ajoulot Meusy (43e), bien arrêtée par Maël Bourquard, et le coup de tête de Bottelli, qui était encore détourné en corner par le dernier rempart des Loups.

Le joker

Coup-franc bien placé, Micovic se concentre… (photo Dédé Fridez)
Belle chorégraphie du mur… (photo Roger Meier)
Le gardien se détend bien, mais … (Dédé Fridez)

 

Le but est marqué! Boncourt exulte (photo Dédé Fridez)

Au retour des vestiaires, les deux équipes paraissaient craintives. En tout cas, aucune n’osait prendre de risques. Tant et si bien que les possibilités de marquer étaient inexistantes jusqu’à la 60e. C’est alors que Boncourt se décidait à prendre le taureau par les cornes. Et à la 65e, il obtenait un coup franc que Micovic, entré en cours de jeu, expédiait adroitement au bon endroit. 0-1! À la 74e, Courroux pointait enfin son nez devant. Monnerat centrait pour Bessire, leque de la tête, ratait la cible d’un rien. On se disait alors que ce derby allait s’emballer durant le final. Mais que nenni! Fatigué, le FCC ne trouvait plus les ressources pour créer le danger et l’USB se contentait de gérer son maigre avantage jusqu’au terme de cette partie. MARCEL LOVIS

Courroux – Boncourt 0-1 (0-0)

Courroux: Maël Bourquard; Ochs, Gisiger, Bessire (84e Ciocchi), Stefanizzi, Monnerat, Schaffner (76e Mosimann), Lüchinger, Ozsarik, Saner; Moutsila (46e Maschio).

Boncourt: Duval; Aubert, Botteli, Corbat, Geiser (59e Micovic); Borruat, Prêtre, Riedo, Meusy; Codier, Cerf (87e Viotti).

But: 65e Micovic 0-1.

Notes: Bellevie, 350 spectateurs. Arbitre: Nenad Skalonja. Courroux sans Bieri, Boillat, Aurélien Bourquard, Chételat, Macio (blessés) ni Eschmann (raisons privées). Boncourt sans Halbeisen, Kececioglu (blessés) ni Julien et Nicolas Journet (raisons professionnelles). Avertissements: 65e Lüchinger. 90e Gisiger.

Les étoiles

*** Quentin Meusy (Boncourt) ** Noah Saner (Courroux) * Jim Bottelli (Boncourt)

Wsport
Raiffeisen
Zoppè SA
Le Pays
Terrier Strahm
Atelier Meusy
Jubin Frères SA
Bluesped Logistics
Bonati SA
inelectro sa