L'actualité de l'US Boncourt

Echo des talus saison 2019-20

qj du 15/10/2019

L’Escargot perd des plumes avant de passer chez le Loup

Un manque de réalisme

Develier – US Boncourt: 0-4. En dominant les vingt premières minutes, le FC Develier n’imaginait sans doute pas recevoir une telle claque. «On a été bons dans les contres. On se crée trois occasions, mais on ne marque pas», déplore Didier Fleury, un des deux hommes forts de la Pran. «Techniquement, on était en dessous par rapport aux autres matches, il y avait beaucoup de déchets. Il manquait quand même un peu d’agressivité. C’était peut-être un peu trop facile ces derniers temps. On n’a pas été bons offensivement sur ce match-là.» MAS

Le match au sommet a largement tourné à l’avantage de Boncourt (photo QJ)
Il fallait mettre le premier

«C’était une partie un petit peu spéciale pour moi, mais je n’ai pas préparé ce match différemment d’un autre match», concède Alain Bottelli, l’ancien boss des «Escargots». «Dans un match comme ça, la première équipe qui marque gagne le match.» Grâce, notamment, à un coaching gagnant, l’USB a réussi à marquer et à saler l’addition. «Develier nous a bien aidés dans le dernier quart d’heure pour enchaîner les buts. Ils ont fait des grosses erreurs défensives», admet aussi le technicien des frontaliers. MAS

QJ du 8/10/2019

La transformation du fantôme vert

Il n’y a plus qu’à…

US Boncourt – Courtételle: 2-3. Et dire que les frontaliers ont mené deux fois à la marque… «On aurait dû boucler tout ça avant le thé» lâche Gaylord Prêtre. «Mais après notre ouverture du score, on ne réussit plus à garder le ballon dans nos pieds et on prend des buts en raison de mauvais marquages» peste le demi défensif, qui a sorti un tout grand match en offrant le 1-0 à son équipe et en se montrant parfait à la récupération et inspiré à la relance. Ça n’a toutefois pas suffi. «Sur l’ensemble, on se crée tout de même passablement d’occasions. On ne méritait pas de perdre.» ML

Auteur d’une belle prestation à mi-terrain, Prêtre aurait estimé logique le partage des points (photo Dédé Fridez)
Le réalisme en moins

«La réussite n’est pas de notre côté», croit Vincent Aubert. «On a des possibilités d’inscrire le 2-0 et de repasser devant en seconde période après le 2-2», se rappelle l’arrière central du Léon Burrus. «On ne concrétise pas nos chances par manque de réalisme. Notre adversaire s’est montré beaucoup plus opportuniste, notamment en 2e mi-temps. C’est là qu’il faut aller chercher le pourquoi de notre revers.» ML

«C’est tout bon»

«On y a cru jusqu’au bout!» Dixit Melvudin Cuskic. «Et on y a cru parce qu’on savait qu’on avait les valeurs pour gagner» envoie le demi gauche de Courtételle. «Je reconnais que notre première mi-temps a été fantomatique», avoue sportivement l’auteur du 2-2 et le principal instigateur des vagues vertes. «On n’y était vraiment pas. Mais, après la pause, on s’est retrouvé. On a été bon à la récupération et a bien su faire circuler le ballon pour finalement remporter ce duel au forceps.» ML

Il faut causer

«Je dois admettre que nous avons eu du mal avant le thé», confesse aussi Lucas Ribeaud. «On n’a pas trouvé ce punch et cette agressivité qui poussent en avant» analyse l’arrière central du FC Courtételle, qui a brillé de mille feux. Une vraie tour de contrôle derrière et d’une efficacité redoutable devant que ce numéro 14! N’a-t-il pas planté deux banderilles en autant de montées aux avant-postes? «Après de bonnes discussions dans le vestiaire durant la pause, on est revenu avec dynamisme. On a alors joué plus haut et on a bien quadrillé le terrain. Après 5 minutes de flottement suite à notre autogoal, on a encore affiché du caractère. On s’est aussi montré supérieur physiquement. Notre victoire est un peu heureuse, j’en conviens. L’US Boncourt aurait pu égaliser en fin de match.» Fair-play, ce Lucas! ML

 

QJ du 3/09/2019

Boncourt impressionne

Boncourt – Courroux 4-1.

Les Ajoulots réalisent un excellent début de saison. Face à Courroux, à domicile, les coéquipiers de Stéphane Cordier, auteur d’un très bon match samedi soir, ont dominé les débats.
Le doublé de Tom Cerf a aussi contribué à la large victoire des Boncourtois. Physiquement, nous avons aussi eu droit à une bonne intensité au milieu de terrain. Désormais, il faudra s’attacher à garder ce rythme et ce ne sera pas chose facile. RMA

Il y avait du beau monde au stade Léon Burrus samedi soir 😉 (photo DédéFridez)
Wsport
Raiffeisen
Zoppè SA
Le Pays
Terrier Strahm
Facchinetti Automobiles
Villat Meubles
Bluesped Logistics
Bonati SA
inelectro sa