L'actualité de l'US Boncourt

Derby nul et vierge à Courtételle

Courtételle ne perviendra pas à faire le plein de points ce printemps. Hier soir à domicile, les Vadais ont été contraints de partager l’enjeu avec Boncourt dans un derby qui avait rassemblé de nombreux observateurs.
Si les deux formations ont galvaudé de nombreuses occasions de trouver la faille, l’action que l’on retiendra de cette partie a eu lieu à deux minutes du terme du temps règlementaire. Sébastien Cordier, idéalement servi, pouvait se présenter pratiquement seul face à Louis Schwab dans la surface de réparation. Mais il venait buter sur le portier local, impeccable hier soir. Courtételle conservait son point. Pourtant ce n’était pas faute d’avoir essayé d’en obtenir trois.

Du bon Duval et une défense très à son affaire à Courtételle ce vendredi! (photo Dédé Fridez)

Il a fallu attendre le quart d’heure de jeu pour voir les premières esquisses d’occasions se dessiner. Sur un coup-franc flottant de 30 mètres, Oezsarik mettait Duval à l’épreuve. Hélas pour les «Verts» personne ne pouvait profiter du rebond offert par le portier frontalier. Dès lors, les événements se précipitaient quelque peu. Sur une action amorcée par le dernier rempart visiteur, le ballon transitait par pratiquement toute l’équipe pour finir par un centre que Thomas Sabot se faisait subtiliser in extremis par Loris Chételat au second poteau. Puis le même Sabot galvaudait un excellent coup-franc sifflé à l’orée de la surface de réparation. Entre-temps, Dylan Lacheux, très remuant mais parfois un poil brouillon, ne cadrait pas un ballon offert par la défense locale qui tardait à se dégager. Et Courtételle dans tout ça? Pas grand-chose. Bastien Vitali sonnait la révolte en prenant de vitesse la défense ajoulote. Mais pour une fois, il ne trouvait par la faille.

Seconde période plus débridée

Si la première période était marquée par une recherche de contrôle du ballon incessant de part et d’autre, la deuxième mi-temps était beaucoup plus désorganisée. Les actions se multipliaient, mais l’efficacité ne s’améliorait pas. Vitali, côté droit, tentait sa chance en rentrant sur son pied gauche, mais Duval veillait au grain. De l’autre côté, Lacheux, à bout de course depuis le flanc gauche, trouvait également le dernier rempart adverse sur sa route. Plus le temps avançait, moins les occasions devenaient franches. Et ce jusqu’à ce que ce diable de Schwab s’interpose devant Cordier et anéantisse les espoirs de victoire des Boncourtois. Courtételle reste invaincu ce printemps, mais égare ses premiers points. LORIS HINTZY

Courtételle – Boncourt 0-0

Courtételle: Schwab; Loris Chételat, Ribeaud, Mottaz, Imbriani (78e Bourquard); Da Silva (72e Parrat), Steulet (78e Rossé); Robin Chételat, Oezsarik, Vitali; Keller;

Boncourt: Duval; Gerber (86e Micovic), Klaus, Botelli, Aubert; Borruat, Lacheux, Riedo, Cordier, Viotti (76e Oliveira); Sabot;

Notes: Courtételle, 350 spectateurs. Arbitre M. Miehle, assisté de MM. Ribeiro et Rouabah. Courtételle sans Serrano, Boillat (blessés) ni Mathez (absent). Boncourt sans Corbat, Halbeisen, Meusy, Szymczak, Vallat (blessés) ni Boyot. Avertissements: 52e Da Silva. 66e Aubert.

Les étoiles

*** Loris Chételat (Courtételle)

** Louis Schwab (Courtételle)

* Dylan Lacheux (Boncourt)

Wsport
Raiffeisen
Zoppè SA
Le Pays
Terrier Strahm
Atelier Meusy
Jubin Frères SA
Bluesped Logistics
Bonati SA
inelectro sa