L'actualité de l'US Boncourt

Coaching gagnant pour Courtételle

Grâce à une bonne voire à une très bonne seconde mi-temps, Courtételle s’est adjugé le premier derby du second tour face à Boncourt, lequel menait pourtant encore à l’heure du thé. Une victoire somme toute logique pour la formation vadaise.

Il ne fallait pas être en retard au centre sportif samedi. Après moins d’une minute de jeu, Boncourt, profitant d’un Courtételle pas encore à son affaire, prenait les devants. C’est Cerf qui récupérait le ballon mal négocié par le défenseur Mottaz pour ouvrir les feux. À la 5e, Nicolas Journet aurait pu donner deux longueurs d’avance à ses couleurs si son missile avait été un tantinet plus précis.

À la 7e, réaction des «vert», qui développaient une action bien ficelée, conclue par un tir croisé de Jacquel, qui flirtait avec le montant gauche de la cage défendue par Bastien Borruat.

La suite? Pauvre en calories. Les garçons de Vincent Ducommun se contentaient de s’appuyer sur leur acquis, tandis que ceux de José Pedro Gonzales, imprécis et peu imaginatifs, ne parvenaient pas à bousculer une arrière-garde ajoulote qui paraissait pourtant assez fragile. Il y a bien eu un essai de Cerf à la 36e et un autre de Rodriguez à la 42e, mais rien de bien consistant.

Tom Cerf a ouvert le score, mais ça n’a pas suffit pour ramener quelque chose de Courtételle (photo Dédé Fridez)

Au retour des vestiaires, Courtételle enclenchait immédiatement la deuxième. Avec l’entrée de Ferrara à la 49e, Schwab et les siens se montraient alors menaçants. À la 52e, Ferrara, justement, était fauché dans la surface de réparation par une jambe ajoulote. Penalty indiscutable, que transformait Jacquel sans bavure. Cette égalisation donnait des ailes au FCC. Ainsi, à la 58e, superbement servi par Jacquel, Ferrara, encore lui, renversait la tendance, d’un tir croisé avec l’aide du poteau droit du but adverse.

Pénalty indiscutable pour Courtételle (photo Dédé Fridez)

Vous avez dit coaching gagnant? Ce 2-1 déstabilisait complètement Boncourt, qui n’arrivait plus à se frayer un chemin vers le camp rival. À la 77e, le 3-1 se dessinait. Mais l’intenable Jacquel, qui s’était retrouvé quasi seul face au dernier rempart des «rouge», expédiait son bolide sur la transversale.

Puis, dix dernières minutes de folie. Les frontaliers retrouvaient un second souffle et les Vadais tentaient tout pour enfoncer le clou. Toutefois, malgré des occasions de chaque côté, notamment l’envoi du cuir sur la transversale de Nicolas Journet, le tableau d’affichage ne bougera plus avant la fin de la rencontre. MARCEL LOVIS (article du QJ du 1er avril 2019)

Courtételle – Boncourt 2-1 (0-1)

Courtételle: Schwab; Gester, Ribeaud, Mottaz, Bourquard; Kalkan (90e Serrano), Bastian (82e Stähelin), Rodriguez (84e Charmillot); Parrat (49e Ferrara), Jacquel, Lacheux.

Boncourt: Duval; Prêtre (84e Micovic), Corbat, N. Journet, Aubert; Bottelli (69e J. Journet); G. Borruat, Cordier, Riedo, Meusy (63e Gerber); Cerf.

Buts: 1re Cerf 0-1. 52e Jacquel (penalty) 1-1. 58e Ferrara 2-1.

Notes: centre sportif, 180 spectateurs. Arbitre: M. Gregor Kaczala. Avertissement: 72e J. Journet.

Les étoiles

*** Florian Jacquel (Courtételle)

** Lucas Ribeaud (Courtételle)

* Guillaume Borruat (Boncourt)

Wsport
Raiffeisen
Zoppè SA
Le Pays
Terrier Strahm
Atelier Meusy
Jubin Frères SA
Bluesped Logistics
Bonati SA
inelectro sa