L'actualité de l'US Boncourt

Boncourt s’impose sans problème

À l’issue d’un match largement maîtrisé, Boncourt est venu à bout d’une équipe de Courtételle qui n’a finalement jamais réussi à rentrer dans son match.

Et pourtant, la rencontre a commencé de manière plutôt équilibrée. Tenant tête à une équipe de Boncourt volontaire et organisée, Courtételle a réussi à contenir les offensives de son hôte. Ainsi, malgré les bonnes intentions émanant de Cordier, intenable sur son côté droit, Boncourt ne parvenait pas à prendre le dessus. À la demi-heure, Steven Henzelin trouvait dans l’axe aux dix-huit mètres Bottelli qui, d’une frappe instantanée, manquait de peu l’ouverture du score, le cuir frôlant le montant gauche. Dans la foulée, la recrue estivale Stéphane Cordier décochait un tir cadré, finalement arrêté (33e). Courtételle répliquait par une jolie frappe plein axe signée Vitali, mais ce dernier ne trouvait pas le cadre, d’un rien (41e).

La joie des Boncourtois, qui ont dominé leur sujet face à Courtételle. PHOTO GUILLAUME HENTZI
Coup de massue pour Courtételle

Boncourt multipliait les assauts en ce premier acte. Et les efforts finissaient par payer. Après une énième occasion, c’est finalement sur coup franc que les locaux prenaient l’avantage. Depuis le flanc droit, Bottelli trouvait Cordier, qui ouvrait la marque d’une tête décroisée (44e). Coup de massue pour Courtételle qui encaissait un but au plus mauvais moment, avant la pause.

Au retour du thé, les occasions franches s’amenuisaient. Ou plutôt pendant un petit moment. Du côté de Courtételle, l’on n’arrivait toujours pas à trouver le chemin des buts. Les hommes de Gonzalez ne parvenaient pas à poser leur jeu et faire circuler le cuir entre les lignes. Ce que réussissait à faire avec brio son adversaire du jour, à l’image de cette belle action: Cordier parvenait à déborder sur le couloir gauche pour trouver en retrait Sabot qui trouvait d’un centre tir Borruat, mieux placé à droite et qui se chargeait de pousser le cuir sur la ligne de but pour le 2-0 (75e). En cette fin de match, Boncourt prenait incontestablement le dessus sur un adversaire dépassé. Dylan Henzelin tentait un lob croisé un peu trop audacieux (87e), tandis que Sabot, superbement servi au point de penalty par Borruat dans la foulée (91e), manquait l’offrande du 3-0, pour un contrôle de trop.

Bref, l’addition aurait pu être plus lourde pour Courtételle qui limite donc les dégâts avec ces deux buts encaissés. Très bonne opération pour Boncourt qui décroche une victoire logique.

Boncourt – Courtételle 2-0 (1-0)

Boncourt: Duval; Gerber (60e Borruat), Corbat, Klaus, Aubert; Steven Henzelin, Bottelli, Riedo, Dylan Henzelin (88e Prêtre); Lacheux (65e Sabot), Cordier.

Courtételle: Schwab; Imbriani (80e Charmillot), Ribeaud, Mottaz, Bourquard; Parrat (65e Rossé), Sarret; Da Silva, Chételat (70e Boillat), Vitali, Keller.

Buts: 44e Cordier 1-0. 75e Borruat 2-0.

Notes: Stade Léon-Burrus, 100 spectateurs. Arbitre: M. Khelladi, assisté de MM. Christ et Mlih. Avertissement à Parrat pour Courtételle.

Les étoiles

*** Stéphane Cordier (US Boncourt)
**  Guillaume Borruat (US Boncourt)
*   Thomas Sabot (US Boncourt)

Wsport
Raiffeisen
Zoppè SA
Le Pays
Terrier Strahm
Atelier Meusy
Jubin Frères SA
Bluesped Logistics
Bonati SA
inelectro sa