L'actualité de l'US Boncourt

Alain Bottelli: «L’US Boncourt a le potentiel pour finir dans le top 5»

Samedi, l’US Boncourt entamera une nouvelle saison sur le terrain de Nidau (coup d’envoi à 16 h 15). L’équipe ajoulote, qui avait terminé le dernier exercice à une belle quatrième place sous la houlette de Vincent Ducommun, espère faire aussi bien cette fois-ci avec le retour au bercail du coach Alain Bottelli, qui retrouve le Léon-Burrus cinq ans et demi après l’avoir quitté pour Develier.

Boncourt, qui repart pour l’essentiel avec la même ossature qu’en 2018/2019 et quelques nouveaux éléments intéressants, peut incontestablement briguer une place dans le haut du pavé. «On détient le potentiel pour finir dans le top 5», estime Alain Bottelli. «Avec d’anciens joueurs que je connais bien, le tout frais engagé milieu de terrain Sofienne Ouicher que je considère comme un véritable renfort, ou encore avec Steven Henzelin à ses côtés, qui a un gros potentiel, on possède dorénavant 13 à 14 garçons qui tiennent la route. On peut donc répéter le bon parcours qu’a réalisé l’USB lors du précédent concours», martèle le technicien boncourtois. «Une chose est sûre, avec mon futur assistant qui devrait être connu dans le courant de la semaine, on a un sacré joli challenge à relever.»

Deux joueurs pourraient encore être engagés

En somme, le résident du village frontalier est content du mercato. «Je ne suis qu’en partie satisfait», coupe-t-il. «J’aimerais encore pouvoir engager deux joueurs supplémentaires. Un axial et un offensif», précise le père de Jim, un autre talent du contingent, qui peut évoluer aussi bien derrière qu’en ligne médiane. Tenant compte d’une phase préparatoire relativement difficile, les Boncourtois risquent bien de manquer d’homogénéité.

Tout ne pourrait dès lors pas être si simple pour eux lors des premières sorties. «On a même connu une préparation très compliquée en raison des vacances», soupire le boss des «rouge et blanc». «En une douzaine d’années en qualité de coach, c’est la première fois que je dois annuler 10 jours d’entraînement», regrette-t-il amèrement. «On n’est donc pas encore tout à fait prêt physiquement. Le championnat commence trop vite. Franchement, ce n’est pas normal. Il pourrait très bien débuter à fin août. Cela étant, sur le plan tactique, on est paré. Je suis donc confiant malgré tout.»

Samedi, sur le terrain de Nidau, il en faudra de la confiance face à une formation qui s’est toujours montrée délicate à manier par le passé. «Notre premier adversaire a souvent affiché une grande force athlétique», se souvient Alain Bottelli. «Mais aujourd’hui, je ne sais pas trop ce que le groupe bernois vaut», lâche-t-il tout penaud. «Je crois savoir que son effectif est pour l’heure bien maigre. Quoi qu’il en soit, on va se préparer comme il se doit pour remporter le jackpot.» David Halbeisen, Nicolas Kececioglu, Sofienne Ouicher (blessés), Quentin Meusy et Guillaume Borruat (mariage) ne seront pas du voyage. MARCEL LOVIS (QJ du 13/08/2019)

L’effectif 2019/2020

US Boncourt 2019/2020

Gardiens: Yoan Duval, Bastien Borruat.

Défenseurs: Romain Corbat, Vincent Aubert, Ronan Gerber, David Halbeisen.

Milieux de terrain: Jim Bottelli, Stéphane Cordier, Steven Henzelin, Antoine Jacquart, Nicolas Kececioglu, Quentin Meusy, Sofienne Ouicher, Gaylord Prêtre, Matheo Boffy, Guillaume Borruat.

Attaquants: Tom Cerf, Tanguy Meyer, Robin Gerber.

Le staff

Entraîneur: Alain Bottelli (nouveau).

Directeurs techniques: Jacques Gigandet et André Fridez.

Président: Gilbert Goffinet.

Arrivées. – Steven Henzelin (2e équipe), Tanguy Meyer (2e équipe), Robin Gerber (FC Alle), Sofienne Ouicher (libre), Matheo Boffy (FC Porrentruy).

Départs. – Xavier Riedo (FC Chevenez), Brice Marguier (arrêt de la compétition), Julien Journet et Nicolas Journet (Olympic Fahy).

Wsport
Raiffeisen
Zoppè SA
Le Pays
Terrier Strahm
Atelier Meusy
Jubin Frères SA
Bluesped Logistics
Bonati SA
inelectro sa